L'actualité immobilière à Nice - Immobilier niçois

Immobilier niçois15/06/2020

Nice : un marché immobilier attractif offrant toujours de belles opportunités

Vincent Delaunay nous parle de la situation de l'immobilier à Nice suite à la crise sanitaire dans le Logic Immo du mois de Juin. Retrouvez l'interview complète sur notre blog!

Le marché immobilier de Nice a-t-il été dynamique au cours des derniers mois ? La crise sanitaire que nous vivons pourrait-elle avoir un impact sur le marché niçois dans les prochains mois ?

L’année 2019 restera sans nul doute celle de tous les superlatifs avec des résultats exceptionnels s’agissant du volume de transactions enregistré pour l’immobilier ancien. Nice au regard de son attractivité a connu le même sort que celui d’autres grandes villes à savoir celui d’un marché particulièrement dynamique mais tendu, se traduisant depuis déjà près d’un an par une diminution du stock de biens et une réduction de l’offre.

La mise en place le 17 mars dernier des mesures de confinement a bien sûr marqué un coup de frein pour le secteur de l’immobilier puisque les visites physiques de logements n’étaient plus possibles, les rendez-vous d’estimations repoussés, les signatures d’actes retardées.

Il est bien difficile de pouvoir pronostiquer l’après COVID 19 et la prudence s’impose. Tous secteurs confondus (Nice n’y dérogera pas) la reprise de l’activité repose incontestablement sur les trois piliers principaux que sont : la finance, l’économie et la confiance.

Le rôle des banques sera déterminant pour la reprise, les prises de positions et recommandations faites en fin d’année par le Haut Conseil de Stabilité Financière et le Gouverneur de la Banque de France, incitaient  déjà les établissements bancaires à freiner le rythme de progression de leur production de crédits et, donc, à prendre des dispositions pour limiter les risques. Il faut donc souhaiter que les particuliers qui contribuent bien sûr aussi à la relance de l’économie ne soient pas pénalisés par le soutien bancaire accordé jusque-là aux seules entreprises.

Depuis le 11 mai date de réouverture de nos agences, nous constatons des signes encourageants au regard des sollicitations de nos clients qui pour plus de 90% souhaitent poursuivre les démarches entamées avant le confinement pour mener à bien leur projet immobilier.

Doit-on s’attendre à une baisse du prix immobilier à Nice suite à cette crise ?

Comme toujours en période de crise, la question des prix suscite toujours de nombreux pronostics. S’il est vraisemblable que l’on puisse assister à une correction des prix, comme je l’évoquais précédemment notre secteur se situe en zone tendue où jusque-là la demande ne parvenait pas à être satisfaite au regard de la raréfaction de l’offre. Pour cette raison, je ne pense pas qu’il faille attendre une véritable diminution et si tel n’était pas le cas, elle serait à la marge.

Depuis la reprise, nous constatons d’ailleurs que les offres se font rapidement et au prix.

Quels conseils donner à celles et ceux qui voudraient concrétiser rapidement leur projet maintenant que la reprise est bien réelle ?

Comme beaucoup de français, je considère que la pierre demeure la valeur refuge par excellence, l’expérience des crises antérieures le démontre. Investir maintenant sur notre secteur est donc d’autant plus pertinent, que je suis convaincu que les prix reprendront à terme le chemin de la hausse. En effet, si nous comparons les prix d’autres places en Europe ne bénéficiant pas de l’appétence que suscite plus que jamais la côte d’Azur, la marge de progression reste importante.

Par ailleurs, les conditions d’emprunt demeurent malgré la légère hausse des taux d’ores et déjà constatée particulièrement intéressantes, il est urgent de pouvoir encore en profiter.

Quel est le type de biens (maisons, appartements…) le plus vendu sur votre secteur ? Le confinement a été vécu différemment par les personnes vivant en appartement et celles vivant en maison individuelle. Les biens avec un espace extérieur pourraient-ils bénéficier d’un regain d’attractivité ?

Il est certain que le confinement imposé que nous venons de vivre aura permis de passer beaucoup plus de temps dans son habitation et de prendre conscience que celle-ci n’est peut-être plus adaptée. Il est donc vraisemblable que la volonté d’acquérir un bien avec un espace extérieur soit plus forte encore que par le passé. Une tendance se renforce d’ores et déjà également, celle de vouloir acquérir une résidence secondaire sur notre secteur.

Quels sont les atouts de Nice (environnement, transports…) pour un porteur de projet immobilier (acquéreur, investisseur…) ?

L’attractivité de Nice et plus généralement de la Côte d’Azur est incontestable pour la clientèle française mais aussi celle Internationale. Les atouts de Nice sont nombreux, du fait du climat tout d’abord, mais aussi la beauté de la ville et sa douceur de vivre, mais aussi ses infrastructures, et la qualité de son environnement. Les investissements réalisés pour le renforcement de la sécurité, la revalorisation de plusieurs quartiers, la livraison de la deuxième ligne de tramway desservant la seconde plateforme aéroportuaire française dont 65% du trafic est international, sont autant de critères pour justifier la volonté affichée par beaucoup d’acquérir un bien immobilier à Nice. Les projets en cours de réalisation et ceux en préparation témoignent également de son de son dynamise.

Quel est le délai de vente moyen à Nice ?

Celui-ci varie bien sûr en fonction de la typologie des biens, mais si l’on devait retenir une moyenne, le délai se situerait entre 90 et 100 jours.

Quel est le profil d'acheteurs le plus représenté à Nice (Primo-accédants, secundo, investisseurs…) ?

Le durcissement des conditions actuelles d’octroi de crédit vont pénaliser les Primo-accédants (réduction de la durée des prêts, taux d’endettement porté à 33% au maximum). Les secundo accédants disposant d’un apport plus conséquent du fait de la revente de leur bien et se situant dans une tranche d’âge induisant des revenus plus conséquents, seront donc vraisemblablement plus actifs. Quant aux investisseurs, l’attrait de Nice évoqué plus haut légitime sans nul doute l’engouement constaté qui repose également pour eux au-delà de la rentabilité sur la certitude en cas de nécessité d’arbitrage d’avoir acheté au bon endroit et de pouvoir ainsi mieux vendre.

Quels sont les secteurs/quartiers les plus porteurs sur Nice et ses environs ?

La pluralité des quartiers de Nice répond à la diversité des attentes (cadre de vie familial, résidentiel, animé, touristique, authentique, de standing). Parmi les quartiers les plus en vue à l’heure actuelle, on retrouve bien sûr celui du port, la Place Garibaldi et les rues qui la jouxtent. De façon plus générale, ce que l’on a l’habitude d’appeler le beau centre. Ce sont toutefois des quartiers pour lesquels les prix sont plus élevés et donc pas accessibles pour tous, ce qui explique que la demande notamment d’une clientèle majoritairement composée d’actifs est toujours soutenue sur des secteurs plus excentrés où la qualité de vie est incontestable

Retrouvez dans le Logic Immo du mois de Juin n° 382 l'intervention de Vincent Delaunay cliquez ici!